Ville d'Ambleteuse

Ville d'Ambleteuse

Discours pour le 103ème anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918

téléchargement

 

 

 
Madame, Monsieur les porte-drapeaux,
Monsieur le capitaine de la brigade de gendarmerie,
Mesdames, Messieurs les élus,
Chères Ambleteusoises, chers Ambleteusois,
 
Depuis le 28 février 2012 en France, chaque 11 novembre, non seulement nous commémorons l'armistice de la première guerre mondiale mais nous rendons aussi hommage à tous les morts pour la France.
 
Commémorer le 11 novembre 1918, c'est donc accomplir notre devoir de mémoire vis à vis de tous ceux qui nous ont légués les valeurs et le courage pour la défense de notre pays et de notre démocratie à travers le monde.
 
Nous manifestons la reconnaissance de la Nation toute entière à tous ceux qui ont laissé leur vie en la servant.
 
Si nous nous retrouvons, ici, pour rendre hommage à tous ceux qui ont participé au combat, 103 ans après la fin de la première guerre mondiale ; alors que la mémoire des derniers combattants vivants s'est éteinte, c'est pour que nos enfants ne soient pas infirmes de leur passé.
 
Nous devons, à fortiori, continuer de rendre hommage à nos morts.
 
Il y a 103 ans, le 11 novembre 1918, était signé l'armistice mettant fin à la première guerre mondiale.
 
Cette horrible guerre, surnommée « la boucherie », faisait 18,6 millions de morts dont 1,5 million de morts français parmi 7,8 millions d'hommes mobilisés.
 
La France se réveillait à la fois choquée et meurtrie par ce carnage.
 
Avec ce 11 novembre 1918 s'achevait le plus terrible conflit connu jusqu'alors. Quatre années de guerre, quatre années qui ont bouleversé l'histoire du monde et laissé une Europe divisée et affaiblie.
 
Faire mémoire de la première guerre mondiale, réfléchir à ses causes et aux moyens de la victoire, honorer nos morts, ceux qui donnèrent tant, ceux qui donnèrent tout.
 
Oui cela mérite bien que l'on s'arrête un instant. Oui nous devons, aujourd'hui encore, nous souvenir des noms des Ambleteusois qui sont tombés pour la patrie.
 
Oui nous devons, aujourd'hui encore, nous souvenir des sacrifices qu'eux et tous les autres ont consenti.
 
Je pense, en particulier, aux soldats portugais blessés à Ypres et que notre commune a accueilli dans un hôpital érigé par la croix rouge portugaise et situé sur l'actuel terrain de football.
 
S'il faut savoir faire la guerre pour préserver sa liberté, il faut aussi savoir faire la paix et la maintenir pour construire l'avenir.
 
Aujourd'hui, l'Allemagne et la France sont en paix. Les deux nations sont même devenues des moteurs de l'Europe. Avec d'autres états de l'Europe occidentale, nous avons pris conscience des valeurs communes de notre civilisation : la dignité humaine, le respect des libertés de croyance et d'opinion, la recherche du progrès.
 
Ces valeurs, nous devons les affirmer haut et fort et les défendre ensemble.
 
Si notre passé commun a construit l'Europe. Parfois douloureusement, notre avenir doit la souder autour de ces valeurs.
 
Ensemble, aujourd'hui en votre présence précieuse, nous adressons un message de paix tout particulièrement aux jeunes générations.
 
Nous devons associer, au souvenir du 11 novembre, les batailles quotidiennes que nous menons sans relâche pour combattre ceux qui divisent, la haine de l'autre et le non-respect des différences.
 
Rendons hommage aux soldats morts pour la France.
 
Observons une minute de silence.
 
Vive la république, Vive la France !
 
 
Ambleteuse le 11 novembre 2021
Stéphane PINTO,
Maire d’Ambleteuse
Conseiller Communautaire


11/11/2021

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 256 autres membres